Si vous rencontrez un prêtre, un confrère qui vous dit (ou ne vous dit pas) :

 

  • Je prends un nouveau projet ou de nouveaux clochers, Je ne sais pas trop quelles priorités pastorales et quels projets privilégier ?
  • Mon environnement a changé, je suis de la ville et j’arrive dans un secteur rural (ou l’inverse), comment appréhender au mieux cet environnement et proposer une stratégie pastorale en cohérence avec nos moyens ?
  • J’ai envie de comprendre les changements internationaux et leur impact sur ma mission…
  • Je me sens un peu dépassé par les nouveaux comportements sociétaux des jeunes, des familles, de mes paroissiens, de ceux qui ont quitté l’Eglise, je sais que cela ne concerne pas que l’Eglise, j’ai envie de partager ces soucis avec d’autres responsables de la société civile..
  • J’ai besoin d’être outillé dans la conduite de projets pour faire adhérer mes équipes à une vision commune.
  • Je sens des appels forts de la part de partenaires de la société civile à travailler ensemble pour aider les hommes à créer du lien social, à trouver du sens à leur vie, à répondre à des défis d’aujourd’hui de la pauvreté, de la famille, je dois monter des projets innovants , mais je me sens limité dans mes compétences.
  • Je sais que nous avons une parole forte à donner en tant que prêtres à tous ceux qui sont seuls dans des choix difficiles économiques, sociaux etc… mais je ne me sens pas de les accompagner, j’aimerais plus les connaitre et comprendre les enjeux…
  • Je dois m’entourer de partenaires fiables et compétents pour changer notre façon de faire? Sur qui m’appuyer?
  • Je dois installer des partenariats tout à fait nouveaux avec des laïcs là où il y a moins de prêtres… J’ai des collaborateurs que je dois former, recruter ou remercier, comment les mobiliser et le leur dire?
  • J’ai le sentiment de fonctionner un peu trop au feeling et j’ai besoin de confronter mon regard et mes pratiques à des professionnels RH, d’entreprise ou différents responsables…
  • J’ai envie de souffler , de sortir du seul contexte de ma paroisse pour revenir avec un nouvel élan. J’ai besoin de partager avec des confrères ayant d’autres contextes mais la même foi. J’ai besoin de lieux d’échange …. je me sens très seul dans les décisions et dans l’organisation de ma mission j’ai envie d’approfondi et d’enrichir la façon dont je réponds humainement à ma vocation spirituelle et à l’appel qui m’est fait.
  • J’ai besoin de plus d ‘outils de ressources humaines quand je dois gérer des conflits ou des situations difficiles J’ai besoin d ‘outils de décision et de discernement pour les missions nombreuses qui me sont confiées

….Alors le parcours Chemins d’humanité peut peut être l’aider ou l’intéresser .