Présentation

Fondée en 1996 par des chrétiens passionnés par leur métier et désireux de servir l’Eglise, l’association Chemins d’humanité propose aux prêtres une formation économique. Chaque promotion est animée par plusieurs dizaines de dirigeants et cadres d’entreprise (20 à 60 selon les parcours) qui partagent, en toute modestie, ce qu’ils expérimentent là où ils sont placés .

Cette formation est sous l’autorité d’un Conseil d’Orientation, présidé par Mgr Jean-Luc Brunin en qualité de Président du Conseil famille et société pour la Conférence des Evêques de France .

A ce jour, 272 prêtres ont entrepris la formation Chemins d’Humanité : ils viennent de 65 diocèses et ont entre 29 et 55 ans (moyenne d’âge : 42 ans). Ils ont des formations très diverses et exercent des missions très variées (curé de paroisse, vicaire, aumônier de prison, directeur au séminaire, aumônier de lycées, de mouvements scouts,  aumônier diocésain ACO, secrétaire général à l’évêché, vicaire épiscopal, vicaire général…) sur des secteurs très différents. Ces différences sont vécues comme une richesse et la pédagogie très inductive permet à chacun de trouver sa place.

Le parcours de  formation, réparti sur 18 mois en 6 modules de 5 jours,  leur apporte :

  • Une diversité de clefs de lecture sur le monde économique pour mieux comprendre et guider les hommes et les fiemmes dont ils ont la charge pastorale.
  • Des méthodes de gestion de projets et d’animation d’équipes pour s’engager dans leur ministère avec une confiance et une audace renouvelées.
  • La rencontre de confrères prêtres, de mission et de spiritualité très variées : au fil des modules se crée entre eux un échange dans l’amitié qui fortifie leur ministère et l’ouvre à l’unité dans la diversité.

Les thèmes abordés touchent au fonctionnement de l’entreprise, son pilotage, ses enjeux humains et éthiques, aux mutations du monde et aux acteurs du pays (rôle de l’Etat, de l’Europe, monde financier, monde syndical, monde politique) ; la formation apporte également quelques outils très simples et efficaces pour l’animation d’équipes de prêtres et de laïcs et la gestion de projets.

La formation est très « pratique », collant à l’actualité, faite par des hommes de terrain, avec des déplacements sur leur lieu de travail. Le dernier module est consacré à un stage en entreprise ou au sein d’une collectivité pour permettre au participant de vivre une réalité économique de son choix, puis de  partager son expérience avec ses confrères.

A la fin de chaque thème, une réflexion éthique et théologique est proposée ainsi qu’une relecture spirituelle.

Chaque année, une nouvelle promotion de ce parcours Reconnaissance  démarre en novembre.