Prendre Soin de Soi pour Prendre Soin des Autres

Au départ de toute association, il y a un rêve. Le rêve d’André Mulliez, fut de créer pour les prêtres un parcours de formation aux réalités économiques. Ce parcours est né en 1995. André Mulliez a créé Chemins d’Humanité, une association de laïcs au service des diocèses. Ce rêve, il est devenu le nôtre pour bâtir un pont entre le monde des Hommes et des femmes de l’entreprise et le monde des Hommes d’Eglise.

Au fil des ans, nous avons fait évoluer ce parcours de six semaines, nous avons développé notre action en intégrant des ajustements, en bâtissant des partenariats pour permettre des nouvelles actions. C’est ainsi que des modules du parcours ont été imaginés à Clermont Ferrand, à Lille avec l’Institut Fontaine, à Strasbourg avec le Parlement Européen, ou même à New York avec des Français qui y sont expatriés.

En 2019, Chemins d’Humanité décide d’aller encore plus loin dans le service proposé aux Hommes d’Eglise. Nous rêvons de les  soutenir, de les aider à prendre soin d’eux pour qu’ils prennent mieux soin des autres. Nous restons dans le souci qu’avait André de prendre soin des prêtres. Nous créons un nouveau Parcours, le Parcours Vitalité.

Parce que la santé et le bien être sont aussi des enjeux importants pour les prêtres. Parce qu’il leur faut concilier le rythme de vie trépidant lié à l’exercice de leur mission et la recherche d’un équilibre qui leur permette de rester en forme au fil des années.

Restant fidèle à notre raison d’être (Hommes d’église et hommes d’entreprises construisent ensemble des chemins d’espérance), nous avons conclu un partenariat avec l’ASM Omnisports (Association Sportive Montferrandaise) soutenue par la fondation Michelin. Ce nouveau Parcours – trois semaines étalées sur un an-  leur permet de prendre conscience de l’intérêt à préserver leur santé en adoptant de bons réflexes pour la vie quotidienne, et les encouragera à pratiquer une activité physique. De la marche au jardinage ou à la pratique régulière d’un sport, les prêtres peuvent aussi trouver une activité adaptée à leurs goûts et leurs capacités. Plus de raison de s’en priver ! Pour un clergé en forme !